Traiter & Recycler… « Un long film » !

Nous pouvons recycler TOUS TYPES de films radiographiques, qu’il s’agisse de vieux clichés argentiques ou de nouveaux films dry :

Recyclage des supports plastiques des films dry

Les films radiologiques subissent un broyage mécanique en petits morceaux. La granulométrie de la déchiqueteuse varie en fonction des exigences des clients industriels qui réutilisent la matière plastique sous 2 formes principales:

Réemploi de la matière

Destruction films radiographiquesRecyclage et valorisation du polyester (PET des films dry) pour des nouveaux produits fabriqués par les industries plastiques (jouets, tubes,  tuyaux) et textiles (vestes polaires, peluches, vêtements de ski, fibres textiles).

Energie alternative

Destruction archives radiographiques

Le support plastique des films numériques (dry) peut également faire l’objet d’un recyclage par valorisation énergétique du PET recyclable (carburant alternatif, granulés pour l’industrie pétrolière).

Récupération des paillettes d’argent des films argentiques

A l’issue du traitement par électrolyse, les granulés d’argent récupérés constituent des matières premières secondaires qui sont réutilisées dans l’industrie, achevant ainsi le long process de recyclage des vieilles radiographies argentiques.

Destruction archives radiographiquesPour chaque lot sont prélevés des échantillons représentatifs. Une analyse laboratoire permet alors d’estimer le titrage de métal argent présent dans le lot concerné.

Les résidus argentifères présents dans les films radiologiques sont sédimentés par un process de décantation permettant de séparer l’eau et le métal argent (sous forme de boue).

Après électrolyse, les paillettes d’argent sont affinées avec une première fonte du métal Ag qui est coulé en lingots d’argent brut (à environ 1000°C) dans un moule. Une deuxième fonte génère alors des granulés d’argent.

"La Terre ne nous appartient pas, nous ne faisons que l'emprunter aux générations futures..." (A. de Saint Exupéry)